machine à écrire

MON BLOG

Rechercher
  • Michel Grand

Rebondir en tendances en 2021…

Depuis quelques semaines, l’économie HORECA reprend doucement mais avec des lueurs d'espoirs. Rien qu’en août, les Suisses ont généré 2,57 millions de nuitées hôtelières dans leur propre pays, soit une forte augmentation de 34,4% par rapport au même mois en 2019, dernière année «normale» avant la pandémie. Malgré le pass-covid, les établissements de nuit retrouvent également un niveau supérieur d’avant crise mais les restaurateurs se voient encore dans l’obligation de refuser des clients.


Dans ce conteste, on parle aussi de crise de l’emploi. Les établissements HORECA peinent à recruter donc à répondre à cette reprise. Et pourtant, nous devons tous rebondir en faisant preuve de résilience et de créativité. J’écris ce mot en étant le premier concerné. Après mon dépôt de bilan en été 2020 et mon pèlerinage itinérant de 2’643km, la réflexion est d’autant plus importante et cruciale qu’il me faut rebondir de façon pertinente, tout en suivant de nouvelles valeurs afin de donner un nouveau sens à ma vie professionnelle.


De nouvelles tendances complémentaires, le « slashing » et le « time-sharing »


Désireux de mettre à disposition mes compétences et expériences à des personnes et/ou entités dans le besoin, mais surtout dans l’envie, de se développer, je me fais un point d’honneur d’explorer différentes opportunités afin de rebondir consciencieusement. Alors en observant le marché du travail actuel, je découvre de nouvelles tendances qui soudainement font sens et m’ouvrent de nouvelles perspectives.


Le time-sharing permet de partager son temps entre plusieurs missions/mandats et ainsi couper toute routine avec une variété de défis stimulants et représentant une vraie plus-value pour l’entreprise. Du côté personnel, le plaisir de faire des rencontres et des tâches variées dans différents domaines, donnent une dynamique revigorante. Prendre un mandat à 60% permet, par exemple, de s’adonner à une activité lucrative mais de passion pour 20% ou les 40% restant, de tenter autre chose, de s’épanouir personnellement. Cette situation est gagnant-gagnant. Les deux parties trouvent leur compte et la société mandataire bénéficie ainsi, dans leur budget (qui est souvent limité), d’une personne bien plus expérimentée et donc efficace, même à temps partiel. La transformation du marché du travail actuel va de plus en plus évoluer vers une forme de « slashing » (cumul de plusieurs activités/fonctions, ndlr), dans les niveaux hiérarchiques supérieurs, donc gagnant pour les « time-sharer ».


Alors voilà, j’ai créé l’hashtag #ADISPO pour bien montrer ma disponibilité en tant que dirigeant temporaire et sur demande…


J’ai ainsi découvert la plateforme « Chiefs on Demand » et pu développer une offre personnelle de mise à disposition de mes compétences et plus-values en tant que « time-sharer » (Présentation disponible sur demande).


https://www.michelgrand.ch/

https://chiefsondemand.com/


23 vues0 commentaire